Enduit gratté : les erreurs à éviter

Enduit gratté

Il est fondamental de maintenir impeccable le revêtement de la façade d’une habitation. Pour cela, vous avez le choix entre un crépi, une peinture ou un enduit. Celui-ci est adapté aussi bien aux rénovations qu’aux nouvelles constructions. Toutefois, pour jouir de l’esthétique conférée par cette finition, vous devez l’appliquer comme il le faut. Retrouvez donc dans ce guide les erreurs à éviter pour effectuer un enduit gratté.

Quelles erreurs éviter pour un enduit gratté ?

Applicable sur divers supports (mur, façade, etc.), l’enduit en général constitue un mélange d’adjuvants, de granulats (sable de marbre) et de liants (chaux, ciment, etc.). Il assure en réalité un rôle protecteur et décoratif d’une maison.

A découvrir également : Loi Pinel : toujours intéressant en 2020 ?

Prenant l’enduit gratté, il s’agit d’un revêtement qui présente de nombreux avantages. Il est non seulement esthétique, mais également moins coûteux. Cela dit, en bénéficier pleinement revient à éviter quelques erreurs dans son application.

L’un des premiers forfaits à ne pas commettre est de ne pas appeler un professionnel en la matière pour sa mise en œuvre. Il est bien vrai que vous pouvez vous-même faire l’enduit gratté de votre maison si vous disposez de l’outillage requis.

Lire également : La douchette wc, un outil essentiel pour une hygiène irréprochable !

Toutefois, en faisant appel à un expert, vous serez fier du rendu. En plus, vous devez éviter de vous lancer dans les travaux sans effectuer un état des lieux de la façade. Outre cela, procédez à la déclaration d’une telle manœuvre à la mairie par respect des législations en vigueur.

Quels sont les types d’enduits ?

Il existe différents types d’enduits. Il s’agit entre autres de :

  • l’enduit classique ;
  • l’enduit monocouche ;
  • enduits intérieurs.

À cela s’ajoutent les enduits extérieurs.

Prenant l’enduit classique

Préparé sur la base de liants hydrauliques, l’enduit classique est dosé sur le chantier des travaux. Cela peut être grâce à une machine ou simplement à la main.

L’enduit monocouche

Contrairement à l’enduit classique, la préparation et le dosage de l’enduit monocouche se font à l’usine. Il est applicable en une seule couche.

Les enduits intérieurs

En ce qui concerne les enduits intérieurs, ce sont en réalité des revêtements utilisés pour garnir et fermer les trous et fissures dans la façade.

Les enduits extérieurs

Les enduits extérieurs sont catégorisés en trois (3) lots. Il s’agit essentiellement du gobetis, du corps d’enduit puis de la finition.

Premier élément : le gobetis

Souvent rugueux, le gobetis constitue la couche interne qui favorise un parfait accrochage.

Deuxième élément : le dégrossi

Connu également sous le nom de renformis ou de corps d’enduit, le dégrossi est cette couche intermédiaire qui rend l’induit imperméable. Il a une épaisseur comprise entre huit (8) et douze (12) centimètres. Par ailleurs, sa pose doit être faite tôt, pratiquement une semaine avant l’application de la couche de finition.

Troisième élément : la finition

Comme son nom l’indique, la finition est la dernière application apportée à la façade. Son épaisseur tourne autour de sept (7) centimètres. Il convient de souligner que c’est la finition qui détermine s’il s’agit d’un enduit gratté, taloché ou écrasé.

Enduit gratté : comment le faire ?

 Enduit gratté

Pour réaliser l’enduit gratté de votre maison, procédez comme il suit.

Opérer le choix de l’enduit gratté

La première étape est de choisir votre enduit gratté. Ce dernier doit correspondre au type (pierre, brique, béton, etc.) et à l’état du support (ancien ou neuf). À ce niveau, vous avez le choix entre un enduit classique ou celui monocouche.

Par la suite, définissez les couleurs de l’enduit gratté. Notez que ces dernières sont en fonction de vos goûts, votre environnement direct, etc.

Procéder à l’application de l’enduit gratté

Vous avez deux possibilités d’application de l’enduit gratté. En réalité, cela peut se faire mécaniquement ou manuellement.

Pour appliquer l’enduit manuellement, vous pouvez faire usage d’une truelle ou d’une taloche. Lorsque c’est mécaniquement, un pistolet airless est votre instrument.

En ce qui concerne la finition grattée, vous devez la faire au niveau de la dernière couche de l’enduit précisément les 4 à 12 heures suivant son application. Pour le faire, le gratton est passé sur le revêtement par des mouvements circulaires en prenant en compte les espaces.

Retenez que maintenir sa façade de maison en bon état est déterminant pour l’image que les autres (éventuels visiteurs) se feront de vous. Ainsi, en choisissant l’enduit gratté comme revêtement, vous devez éviter certaines erreurs comme celles mentionnées plus haut. Il y va de l’esthétique de votre demeure.

ARTICLES LIÉS