Quel enduit pour mur en pisé ?

Quel enduit pour mur en pisé

À travers les âges et les époques, et dans toutes les régions du monde, la terre reste un matériau de choix notamment pour la conception d’habitat. Le pisé, que l’on trouve toujours sur le territoire français, est un matériau de qualité qui englobe plusieurs atouts.

Cependant, il est important de bien connaître ses caractéristiques en vue d’éviter d’entreprendre des rénovations non adaptées. A cet effet, il serait intéressant de se poser des questions sur le type d’enduit qui conviendrait au mur en pisé.

A lire également : Comment trouver une bonne entreprise de travaux de rénovation à Paris ?

Une pratique ancestrale

Pisé, mais également torchis, bauge ainsi que toutes les autres variétés de terre crue servent dans le secteur de la construction depuis des milliers d’années. Les exemples d’architectures berbères et aztèques témoignent d’une ingéniosité et d’un savoir-faire complet qui n’a rien à envier aux structures et aux matériaux contemporains.

Oubliées à un moment donné au profit des nouveaux types de bâtiments, les méthodes de construction en terre crue sont aujourd’hui revenues au-devant de la scène, principalement grâce à leur qualité écologique. Le pisé, désigne un mur de terre argileuse compressée. Son mélange varie en fonction des méthodes et du type de sol de la région.

Lire également : Comment faire un rairing avec du ciment ?

Il est souvent constitué à 70% de sable et 30% d’argile. Le mélange est ensuite humidifié (avec environ 10% d’eau), malaxé puis coffré. Un procédé assez simple à première vue, que l’on trouve surtout dans la région grenobloise, grande experte du domaine, mais qui est très délicat en termes de restauration et de rénovation.

Utiliser les bons produits

Utiliser un enduit de qualité est le seul moyen de protéger votre mur en pisé. Pour commencer, évitez tous les enduits à base de ciment, de colle, et de peintures. Il faut à tout prix opter pour des enduits à dosage faible.

enduit pour mur en pisé

Le pisé est très flexible et il respire : il ne faut donc pas avoir recours à un enduit trop rigide, sous peine de faire exploser la pierre et de la fissurer.

Par ailleurs, la sélection de l’enduit dépend aussi de la qualité de la terre ainsi que des températures de la région. Le pisé peut requérir un enduit à la chaux et, dans ce cas, vous devrez prévoir de le refaire tous les cents ans environ d’après les experts du pisé et de la terre-argile.

Nous vous recommandons donc de partir sur des enduits naturels, comme ceux à base d’argile, de paille et de sable, un mélange qu’on utilise très souvent pour les murs en terre.

L’humidité constitue le principal risque de détérioration du pisé. À cela, il n’y a malheureusement pas d’alternative globale, mais plutôt un traitement au cas par cas. Vous devrez donc faire preuve de prudence, car il y a un bon nombre de vendeurs qui vous proposent des solutions ‘‘soi-disant’’ miracles, des appareils à aspirer l’humidité… avec le risque d’altérer la construction sur le long terme.

Le mur en pisé : un mur qui respire

Le pisé est connu pour ses nombreuses qualités spécifiques. À part le fait qu’il soit solide et qu’il représente un excellent isolant phonique, c’est un matériau capable d’absorber la chaleur environnante ; ce qui vous permet d’économiser de l’énergie.

Il régule aussi l’humidité de l’air et favorise une ambiance et un climat sain. Par conséquent, c’est matériau optimal notamment pour les individus atteints de troubles respiratoires tels que : l’asthme ou encore les muqueuses desséchées par exemple).

Cependant, ces qualités reposent essentiellement sur une bonne conception et une disposition adéquate du pisé. Il faut savoir que c’est un matériau assez particulier, qui réagit mal à certains produits modernes.

De manière globale, gardez à l’esprit que le mur en pisé doit de prime abord respirer. Le placo, la peinture, un enduit trop rigide sont autant de couches qui rendent impossible sa respiration et qui, à long terme, dégraderont le mur. Dans le cas où un bâtiment en pisé serait détérioré, il faut prendre le temps nécessaire pour en identifier exactement la cause afin de pouvoir y remédier.

La restauration d’un mur en pisé n’est pas chose facile, c’est pourquoi il est conseillé de faire appel à un professionnel. Celui-ci sera en mesure de poser un diagnostic et de mettre en place des solutions efficaces sur le long terme. Il pourra également gérer toutes les variables susceptibles de survenir.

ARTICLES LIÉS