Piscine : les conséquences d’un pH déséquilibré sur la santé et l’équipement

Dans une piscine, le maintien d’un équilibre parfait permet d’assurer une eau cristalline qui invite à la détente. Cela prévient aussi une multitude de problèmes qui peuvent affecter à la fois la santé des baigneurs et la longévité des équipements. Parmi les nombreux paramètres à surveiller, le pH occupe une place de choix, son importance allant bien au-delà de la simple clarté du liquide. Ce guide explore les répercussions d’un pH déstabilisé dans votre bassin.

Piscine : les effets d’un pH déséquilibré sur la santé

Un pH inadéquat dans une piscine peut devenir la source de multiples désagréments pour la santé. L’échelle de pH, qui mesure l’acidité ou l’alcalinité, s’étend de 0 à 14, avec 7 étant neutre. Quand il est trop haut ou trop bas, cela peut provoquer divers problèmes cutanés. L’eau acide (pH faible) peut causer des démangeaisons, une peau sèche et des irritations des yeux. En revanche, un liquide trop alcalin (pH élevé) peut entraîner des inflammations oculaires et rendre l’épiderme glissant au toucher, augmentant la menace d’infections.

A lire également : Pourquoi recourir à un pisciniste pour choisir sa piscine ?

Un tel déséquilibre peut aussi accroître la formation de chloramines, produits de la réaction entre le chlore utilisé pour purifier le bassin et les substances organiques comme l’urée. Ces éléments irritent les voies respiratoires, occasionnant de la toux, des troubles de la gorge et, chez les personnes sensibles, des crises d’asthme.

L’eau peut par ailleurs devenir moins apte à tuer les bactéries et les virus. Cela peut multiplier le risque de maladies gastro-intestinales et d’autres pathologies transmissibles par ce liquide. Dans ce contexte, un correcteur de pH pour piscine constitue la solution idéale pour assurer la qualité de l’eau.

A lire en complément : Quel abri choisir pour votre SPA 

ph eau piscine déséquilibré corriger correcteur entretien

La détérioration des équipements et des accessoires de piscine quand le pH est déséquilibré

Un pH trop alcalin favorise la formation de dépôts calcaires, connus sous le nom de tartre. Ces éléments s’accumulent sur les parois, les échelles et les filtres du dispositif. Ils entravent leur fonctionnement optimal et réduisent leur durée de vie en obstruant les systèmes de filtration et en rendant les surfaces rugueuses au toucher.

À l’opposé, un environnement trop acide, avec un pH inférieur à 7,2, provoque la corrosion des accessoires métalliques du bassin, tels que les pompes et les appareils de chauffage. Cela peut conduire à des défaillances prématurées de ces équipements, nécessitant des réparations ou des remplacements coûteux.

Les revêtements de votre installation, qu’ils soient en vinyle, en fibre de verre, ou en béton, subissent également les effets néfastes d’un pH inapproprié. Un déséquilibre prolongé peut causer des dommages esthétiques et structurels, comme la formation de fissures, de taches et la décoloration des bords. Ces dégradations affectent l’apparence de la piscine et compromettent son intégrité.

L’impact sur l’efficacité des produits de traitement de l’eau

Dans un environnement basique, le chlore se transforme en ions hypochlorite qui sont moins efficaces comme agents désinfectants. Ainsi, sa capacité à tuer les bactéries et à contrôler les indésirables est réduite. Par conséquent, il peut être indispensable d’ajouter plus de produits pour atteindre le même niveau de purification, ce qui augmente les coûts d’entretien.

De même, le pH influe sur la stabilité des autres actifs chimiques utilisés dans la piscine. Certains algicides et floculants, par exemple, peuvent perdre de leur efficacité si le niveau n’est pas maintenu dans une plage spécifique. Cela peut entraîner une eau trouble, la croissance d’algues et la nécessité d’employer des quantités plus importantes de ces substances pour obtenir des résultats optimaux.

Nicolas
Afficher Masquer le sommaire