Quand dois-je tailler mes arbustes ?

Dans quelques jours, c’est le printemps. La nature se réveillera doucement et les paysages seront verts. Pour assurer un beau jardin cet été, nous retirons le sécateur – il est temps de couper quelques arbustes.

Arbustes de coupe avec la floraison d’été

Tout simplement, il existe deux types d’arbustes : ceux qui fleurissent au printemps, et ceux qui attendent l’été pour montrer leurs fleurs. Pour la première, la taille est effectuée après la floraison, c’est-à-dire en été pour la plupart. Pour les arbustes à floraison estivale, il est temps de couper pour assurer une belle croissance, une apparence uniformeet de
belles fleurs
.
Première étape : découvrez dans quelle catégorie vos arbustes tombent.

A lire également : Quelles fleurs planter à l'automne

Un arbuste est taillé en fonction de l’espèce, du stade de développement de la plante et de l’aspect désiré. © Pinglabel

A lire en complément : Faire un bassin sur mesure dans son jardin : comment faire ?

Est-ce que ça laisse des feuilles caduques ou persistantes ?

Hibisco,Bouddleia, camélia, chèvrefeuille, desmodium, fuchsia, lilas, roses… Ces espèces végétales doivent être taillées en ce moment. Il est encore nécessaire de savoir si ces arbustes et plantes ont un feuillage caduque ou persistant
.

Pour cela, il est nécessaire d’observer. Vos arbustes ont-ils tendance à perdre des feuilles au cours de l’année ? Ils ont donc un feuillage à feuilles caduques. Les feuilles ne tombent pas ? Ensuite, le feuillage est persistant.

Couper un arbuste avec feuillage caduque ou persistant

L’ identification du feuillage d’un arbuste permet de déterminer la taille appropriée. Le feuillage persistant est souvent des arbustes denses, des buissons qui sont parfois utilisés comme une haie. La taille à la sortie de l’hiver vous permet de donner la forme désirée
à l’arbuste.

Pour les arbustes à feuilles caduques, l’objectif est de ventiler pour
permettre à la plante de prospérer harmonieusement et équilibré.

Lire la suite : Couper mes arbustes : 4 règles d’or

La connaissance du jardinage est largement basée sur l’observation. Il est nécessaire de regarder comment les arbustes ont réagi à la taille de l’année précédente, comment ils portent, s’ils ont l’air suffisamment ventilés pour fleurir. Ensuite, quelques règles d’or
doivent être suivies…

Garniture arbustes : 5 règles d’or

Règle 1 : faire le point de l’hiver

Pluie, neige, glace… Le jardin n’a pas de vie facile en hiver et le mauvais temps laisse parfois des traces.

Première étape au moment dela taille des arbustes : Observez les plantes et enlevez toutes les branches mortes, celles qui semblent maladesou ont souffert du gel : ils ne donneront pas de belles fleurs et peuvent affaiblir vos arbustes
.

Lire aussi : Aidez les oiseaux en plantant une haie d’arbustes

Règle #2 : Préférez la qualitéen ce qui concerne le volume

Entre deux coupes, l’arbuste pousse souvent en désordre. Cependant, un arbuste trop denseet trop dense laisse peu de place pour fleurir certaines branches et ne permet pas aux
rayons du soleil
branches disgracieusesde pénétrer dans son centre.
Pour un arbuste harmonieusement fleuri cet été, nous coupons des et ventirons ! Enlever les branches qui poussent vers le centre de l’arbuste, celles qui semblent faibles, les branches trop gourmandes en un seul endroit.

Jeunes feuilles de printemps : bourgeons d’arbustes de jardin © Vladimir Shulikovskiy

Règle 3 : place pour les jeunes branches !

jeunes branches sont plus vigoureuses, plus productives que les vieux bois. Cependant, il n’est pas nécessaire d’éliminer complètement ce dernier, mais n’hésitez pas à le couper à quelques centimètres du sol pour permettre la ventilation de la partie supérieure et laisser de la place pourjeunes branches à se développer
Les .

Une taille plus sévère peut être recommandée tous les 2, 3, 4 ans pour rajeunir l’arbuste.

Règle 4 : Choux et élagage incliné

Les arbustes sont particulièrement résistants aux endroits où les bourgeons ou les feuilles peuvent être vus. Si vous ne savez pas comment couper de plus grandes branches, déterminez une hauteur maximale et coupez près d’un bourgeon.

La coupe doit être forte, ni trop proche ni trop loin du bourgeon
. Il doit être évité de telle sorte que l’eau qui tombe s’évapore du côté opposé du bourgeon.

Choisissez la taille-haie © Pixavril

Règle 5 : bons outils et gestes contrôlés

Le risque d’élagage des arbustes est de causer des blessures, des portes d’entrée aux maladies. Entre chaque taille, vous devez nettoyer et désinfecter des ciseaux
ou d’autres outils de coupe. Pour cela, utilisez de l’alcool brûlé.

Si vous remarquez en hiver que les lames de vos outils sont rouillées, mettez-les dans le compost. Veillez à couper uniformément et sans couper le bois. Si vous blessez une branche, appliquez sur l’encoche de la cire devrait protéger l’arbuste contre les maladies.

  • Quand comment faire la plantation ?
  • Lire aussi :

Article republié

Illustration de bannière : À la fin de l’hiver, il est temps de couper les arbustes ©BillionPhotos

ARTICLES LIÉS