Qu’est-ce qu’un escalier encloisonné ?

L’escalier est une structure incontournable dans un bâtiment. Fonctionnel et décoratif à la fois, le choix de l’escalier doit se faire en toute connaissance de cause. Dans certains cas de figure, vous êtes obligé de faire l’installation d’un escalier encloisonné. Zoom sur ce type d’escalier un peu particulier.

Définitions de l’escalier encloisonné

 

A lire aussi : Comment fabriquer un barbecue ?

L’escalier encloisonné est un type d’escalier disposant de deux parois qui l’encadrent sur toute sa hauteur. Dans le domaine des bâtiments ERP et IGH, l’escalier encloisonné constitue la forme d’escalier réglementaire. Selon sa définition technique, « l’encloisonnement d’un escalier ou d’un ascenseur est constitué par une cage jusqu’au niveau d’évacuation ».

L’escalier encloisonné ERP et IGH : un escalier suivant les normes

Dans le domaine des bâtiments ERP et IGH, l’escalier encloisonné assure la sécurité de l’immeuble, de ses habitants et des visiteurs en cas d’incendie. En fait, l’escalier encloisonné est non seulement cloisonné par deux parois sur toute sa hauteur, il est également protégé par des portes coupe-feu.

A découvrir également : Quelle couleur sur le mur avec des meubles noirs ?

Les différents matériaux de construction de l’escalier encloisonné doivent avoir une résistance au feu difficilement inflammable. Par ailleurs, il faut noter que l’escalier encloisonné peut être constitué d’un escalier deux voies. Une voie est montante et l’autre descendante. L’escalier encloisonné ERP et IGH doit être désenfumé et il ne doit y avoir aucune communication entre aucun des escaliers du sous-sol et des étages.

L’escalier encloisonné pour votre maison : les avantages

Dans le langage courant, on a également tendance à qualifier d’escalier encloisonné tout escalier présentant des parois sur toute sa hauteur. Ce type d’escalier peut disposer d’une porte ou non. Mais en tout cas, les règles de construction ne sont pas aussi strictes que dans le domaine des ERP et des IGH.

Une meilleure isolation thermique et phonique

L’installation d’un escalier encloisonné est particulièrement intéressante pour votre maison pour faire des gains en isolation. Grâce à la création de l’encloisonnement de l’escalier, il vous est possible de créer une zone coupant deux niveaux de la maison. L’escalier encloisonné permet par exemple de créer une isolation acoustique efficace entre un salon en rez-de-chaussée et des chambres qui se trouvant à l’étage.

Par ailleurs, il faut également noter qu’il est possible de gagner en isolation thermique grâce à l’installation d’un escalier encloisonné à l’intérieur de votre maison. Le fait de fermer la cage d’escalier par une porte permet de bloquer la chaleur dans les pièces. Enfin, on peut également noter les avantages esthétiques et pratiques d’une telle installation. Dans un escalier encloisonné, vous n’êtes pas obligé d’installer une rampe, car une main courante suffira.

Une multitude de choix d’escaliers encloisonnés

Quelle que soit la configuration de l’emplacement prévu, sachez qu’il est possible d’installer un escalier encloisonné. Ainsi, l’encloisonnement peut concerner un escalier droit, quart-tournant ou encore à palier. Si vous voulez un escalier contemporain, vous pouvez opter pour des matériaux comme l’aluminium et le verre pour les marches et la main-courante.

Pour rester dans l’indémodable classique, le bois et la pierre restent également de réelles références. En fait, l’esthétique de l’escalier dépendra surtout de votre goût et de l’imagination de votre architecte.

ARTICLES LIÉS