Marseille : la métropole française se fait rattraper sur les prix immobiliers

En pleine période de crise et depuis plus d’un an, de nombreuses grandes villes françaises sont touchées par la flambée de prix de l’immobilier. Si Marseille avait jusqu’à présent été plus ou moins épargnée par la tendance, on note toutefois une reprise dans la hausse des prix de l’immobilier. Le point sur la situation.



La hausse des prix de l’immobilier semble toucher la cité phocéenne



Dans l’ancien, une chose est sûre : les prix ont flambé dans de nombreuses villes comme Lyon ou même Lille, Bordeaux, Rennes, etc. Le Sud semblait moins pris d’assaut par les investisseurs, ce qui a pu laisser le champ libre à des projets et à des investissements dans la pierre, à moindres coûts. 

A lire aussi : Quels critères pour bien choisir son terrain constructible ?



Cela dit, les départs, les mouvements de population et les évolutions des projets professionnels de nombreux Français semblent désormais avoir des conséquences sur la cité phocéenne. Jusque-là plutôt épargnée par la crise, Marseille avait su conserver une bonne dynamique dans le secteur de l’immobilier.



L’arrêt total qui avait suivi le tout premier confinement a été décelable sur l’ensemble des grandes villes françaises. Un rebond a ensuite pris d’assaut le marché immobilier de ces mêmes villes, sans pour autant que le cas de Marseille subisse d’importants changements.

A découvrir également : Quels sont les meilleurs quartiers pour vivre à Marseille ?



Aujourd’hui et depuis février 2021, les prix de l’immobilier semblent bien reprendre à la hausse. C’est donc bel et bien le moment d’investir, au cœur d’une ville doucement rattrapée par la forte demande immobilière.



Une réelle possibilité de réaliser des investissements abordables



La pierre reste une valeur refuge à ne pas sous-estimer, et les Français l’ont bien compris. Marseille, forte de son attrait et de son emplacement, se joint à la tendance de fond en 2021 : hausse des prix, marché immobilier dynamique… La demande est au rendez-vous, ainsi que l’offre. 



Nul besoin de chercher la raison de ce regain d’attrait pour la cité phocéenne. Malgré les disparités au cœur-même de la ville (arrondissements) en termes de hausse de prix de l’immobilier, la tendance générale est à la hausse, sans pour autant que l’on puisse parler de flambée des prix de l’immobilier. 



Marseille attire, Marseille séduit. C’est également l’ensemble de Bouches-du-Rhône qui a pu voir ce regain d’intérêt pour le Sud (2020 : + 4 % sur les prix des maisons anciennes, + 5,2 % pour les appartements anciens, et + 6,7 % pour les appartements neufs). La tendance continue, dû notamment aux mesures incitatives à l’investissement dans le neuf et aux questionnements légitimes des Français suite aux mesures de confinement.



L’attrait du Sud : un atout de choix



Le Sud et Marseille ont aujourd’hui tout pour plaire : le soleil, la proximité de la mer et de la campagne, mais aussi une certaine douceur de vivre appréciée et recherchée. Loin de la caricature, Marseille semble très bien tirer son épingle du jeu, tout autant que les nombreux investisseurs qui ont franchi le pas de l’achat immobilier utile, avec succès.



Si les prix augmentent, c’est bel et bien que la demande augmente et que l’attrait est de plus en plus important. À Marseille, il manque même de biens immobiliers sur le marché du neuf. Ceci a occasionné un basculement de l’intérêt des investisseurs, du neuf vers l’ancien et de manière entièrement logique : le marché de l’ancien est donc en pleine forme. En un an , on a pu noter entre autres une hausse de 7,3 % du prix médian des ventes immobilières, tous quartiers confondus.



On note ainsi que le 13e arrondissement de la cité phocéenne est très prisé, tout comme le 1er, tandis que les quartiers de La Rose et Noailles sont encore au calme en termes de hausse des prix. Les disparités locales sur les prix au mètre carré se font sentir mais ne sont pour autant pas représentatives de l’attrait général de la ville, qui, lui, reste généralement en plein boom.



En somme, si vous avez prévu d’investir cette année et que vos plans de finances sont au vert, il est vivement conseillé d’investir à Marseille et de profiter d’une certaine disponibilité de biens.



Des taux d’intérêt historiquement bas



Aujourd’hui et à l’heure de la rédaction de cet article, pour un appartement, le prix bas du mètre carré à Marseille se situe à 1 790 euros. Le prix au m² moyen et de 3 240 euros, tandis que le prix haut est de 5 010 euros le mètre carré.



Pour une maison, le prix au m² bas est de 2 290 euros ; le prix moyen au m² est de 3 470 euros et le prix haut au m² est de 6 150 euros : de quoi donner des idées d’investissement immobilier rentable, notamment dans le cadre de taux historiquement bas. 



En effet, après une forte baisse des crédits en 2020, les taux sont au plus bas. D’aucuns se demandent jusqu’où iront les banques dans cette dégringolade. Actuellement, le taux d’intérêt moyen pour un crédit immobilier est de 1,05 %, un record historique. Selon l’Observatoire Crédit Logement, ces taux sont essentiellement ceux liés à des emprunts à long terme (en moyenne 20 ans).



On trouve plusieurs explications à cela : 





  • Les Français ont très peu emprunté en 2020, dû à la crise sanitaire en cours : ceci a occasionné une baisse des taux en 2021. On a ainsi vu une baisse de 10 % des crédits octroyés en France ;


  • Les banques sont plus que jamais entrées en concurrence suite à la reprise des achats immobiliers et des crédits, ce qui a fait émerger les taux les plus bas que l’on n’ait vu jusqu’à présent ;


  • Par ailleurs, ces taux profitent essentiellement aux emprunt au long terme mais concernent aussi les emprunt à court terme : une chance, notamment pour les jeunes investisseurs et les ménages modestes.




À Marseille ou ailleurs, on sait désormais que placer les banques en concurrence permet de négocier au mieux des taux d’intérêt extrêmement bas. La situation paraît aujourd’hui plus que salutaire pour les investisseurs souhaitant concentrer leurs efforts et leur intérêt sur Marseille.



Si vous avez un projet d’achat immobilier en France, il est important de prendre en compte tous les points mentionnés ci-dessus. N’oubliez pas de penser en termes d’emplacement : en réalisant un investissement à Marseille, vous avez assurément devant vous la rentabilité d’une ville dynamique, d’avenir et attrayante en tous points. 







Les quartiers en plein essor : où investir à Marseille ?



Les quartiers en plein essor à Marseille offrent de belles perspectives d’investissement immobilier. La ville regorge de quartiers dynamiques et attractifs, propices à la fois à la vie quotidienne et aux projets immobiliers rentables.



Le quartier du Panier est l’un des plus prisés. Situé dans le centre-ville historique, il offre un cadre pittoresque avec ses ruelles étroites et ses bâtiments colorés. Sa proximité avec le Vieux-Port lui confère une grande attractivité pour les touristes. Les prix immobiliers y sont élevés mais l’investissement peut être très rentable compte tenu de la forte demande locative dans ce secteur.



Le quartier de La Joliette est aussi un choix judicieux pour investir à Marseille. Avec la rénovation du port autonome et l’émergence de nombreux bureaux et commerces, ce quartier connaît un véritable renouveau économique. Les programmes immobiliers neufs fleurissent donc dans cette zone en pleine expansion.



Dans le sud de Marseille, le quartier prisé des Catalans attire les investisseurs grâce à son emplacement privilégié entre mer et ville ainsi qu’à son charme provençal authentique. Bénéficiant d’une belle vue sur la mer Méditerranée, il n’est pas rare d’y trouver des biens haut-de-gamme qui séduisent une clientèle aisée.



Au nord-est de Marseille se trouve le quartier Saint-Barnabé, qui connaît une forte croissance démographique. Cette expansion s’explique en partie par l’amélioration des infrastructures de transport et la présence de nombreux commerces et services. Investir dans cette zone permet donc de profiter d’une demande locative solide.



Le quartier du Roucas-Blanc est très prisé pour son cadre résidentiel privilégié avec ses villas luxueuses et sa proximité avec les plages. Les biens immobiliers dans ce secteur sont rares mais recherchés, offrant ainsi un potentiel intéressant pour les investisseurs à la recherche d’un placement haut-de-gamme.



Marseille offre une diversité de quartiers en plein essor où il fait bon investir. Que vous recherchiez un bien immobilier haut-de-gamme ou des opportunités plus abordables, vous trouverez certainement votre bonheur dans cette métropole dynamique en constante évolution.



Les conséquences de la hausse des prix sur les marseillais : quelles solutions ?



La hausse des prix immobiliers à Marseille a des conséquences importantes sur les habitants de la ville, en particulier pour ceux qui souhaitent accéder à la propriété. Les jeunes Marseillais, notamment, se retrouvent confrontés à des difficultés croissantes pour acheter un logement dans leur ville natale.



Face à cette situation, plusieurs solutions s’offrent aux Marseillais désireux de devenir propriétaires. Il faut bien étudier ses possibilités en fonction de sa situation financière et géographique afin de trouver la meilleure option qui répondra aux besoins et aspirations individuelles tout en garantissant un investissement pérenne.

Véronique
Afficher Masquer le sommaire