Dosage mortier parpaing : les trucs et astuces

Le mortier constitue un produit incontournable lors de l’assemblage des parpaings. Il est, en effet, utilisé pour fixer les blocs de parpaings. Le dosage du mortier déterminera donc la solidité de votre mur en parpaing. Retrouvez dans cet article des astuces pour réussir le dosage de mortier pour parpaing.

Comment fabriquer le mortier pour du parpaing ?

Le mortier est résultat d’un mélange de plusieurs composants (ciment, sable et eau). Pour mélanger ces composants, vous aurez besoin d’une pelle ou d’une truelle. Le mélange peut être aussi fait à l’aide d’une bétonnière. Le mélange à la truelle est recommandé pour les petits volumes. Il suffit donc de placer les composants dans un petit bac puis les mélanger. Il faut d’abord mettre le sable, puis le ciment et enfin l’eau en quantité raisonnable. Le mélange est prêt lorsque la pâte devient homogène.

A lire en complément : Pourquoi un système de vidéo surveillance à la maison ?

Le mélange des composants à la pelle est principalement réservé pour les volumes un peu plus importants. Il faut trouver un emplacement approprié pour placer le sable. Ajoutez ensuite le ciment et enfin l’eau. La préparation à la bétonnière constitue la solution idéale pour les gros volumes. Elle est très pratique. Il suffit de verser les composants dans la bétonnière et laisser la machine faire le reste.

Mortier pour parpaing : comment faire le dosage ?

Le mortier sert à fixer les blocs de parpaings. Avec un sac de 35 kg, vous aurez besoin de 25 à 30 pelles de sable pour réaliser le dosage de votre mortier pour parpaing. Il faut noter que le nombre de pelles varie en fonction de l’opérateur. Si vous pouvez charger toute la pelle, il faudra vous limiter à 25 pelles de sable afin d’obtenir une pâte de bonne qualité. Au cas contraire, vous pouvez mettre les 30 pelles. Pour le dosage du mortier avec un sac de 25 kg de ciment, vous allez utiliser 15 à 20 pelles de sable en fonction du niveau de remplissage de la pelle.

A lire également : Blindage de porte : les avantages

Si vous doutez de la précision du dosage à la pelle, vous pouvez utiliser un seau d’eau. 3 pelles correspondent à un seau d’eau de 10 litres. Pour un sac de 35 kg de ciment, vous allez donc utiliser 8 à 10 seaux d’eau en fonction du niveau de remplissage de la pelle.

Comment obtenir une bonne constance pour son mortier ?

Le dosage du mortier pour parpaing ne se limite pas au mélange des composants. Il faudra non seulement respecter les proportions données, mais suivre aussi la constance de la pâte. Pour une bonne fixation des parpaings, le mortier doit avoir une bonne constance. Il ne doit pas être trop gras, ni trop maigre ou sec.

  • Le mortier est gras quand la proportion du ciment est trop élevée. Il est vrai que cela ne va pas entraver l’assemblage des parpaings, mais vous allez dépenser plus.
  • Le mortier est maigre lorsque la quantité du sable utilisée est trop élevée. Il faudra donc rajouter du ciment dans le mélange afin d’obtenir la bonne constance. Un mortier gras mettra à mal la résistance de votre construction en parpaing.
  • Le mortier est sec quand il manque d’eau. Il suffit donc de rajouter un peu d’eau et le problème sera corrigé.

Comme vous pouvez le remarquer, il existe des « leviers de correction » sur lesquels vous pouvez agir pour améliorer la qualité de votre mortier selon sa constance.

Quelle est la quantité de mortier nécessaire pour le montage de parpaings ?

Il sera difficile de vous fournir la quantité exacte de mortier nécessaire pour assembler vos parpaings. Tout dépend, en effet, de l’ampleur des travaux. Vous devez juste savoir qu’avec 100 litres de mortier, vous pouvez monter 2 à 2,5 m2 de mur en parpaing. Avec un sac de 25 kg de ciment, vous pouvez obtenir les 100 litres de mortier.

Dois-je faire appel à une entreprise spécialisée pour la construction de mon mur en parpaing ?

Si vous souhaitez construire un mur en parpaing, vous pouvez réaliser les travaux vous-même. Il suffit d’être un peu bon en bricolage pour assembler les parpaings. Cependant, vous devez avoir à votre disposition quelques outils. La meilleure option est de solliciter les services d’un professionnel. Celui-ci dispose des compétences et des outils nécessaires pour répondre à vos besoins. Il va s’occuper du dosage du mortier, de la réalisation de la fondation et de l’assemblage des parpaings. Le professionnel a l’équipement requis pour contrôler l’horizontalité et la verticalité du mur.

Pour dépenser moins, il faudra demander plusieurs devis et les comparer. Cela vous permettra de trouver le devis mur en parpaing le moins cher.

ARTICLES LIÉS