Dispositif Denormandie : comment réussir son investissement dans l’immobilier ancien ?

Dispositif Denormandie comment réussir son investissement dans l'immobilier ancien

Le dispositif Denormandie est un outil de défiscalisation incitant à l’investissement locatif dans l’ancien. Entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2019, la loi Denormandie est destinée aux investisseurs qui souhaitent se lancer dans l’acquisition des biens nécessitant la rénovation.

Pour en bénéficier, il est important de remplir un certain nombre de conditions et de comprendre parfaitement son fonctionnement. Comment réussir son investissement dans l’immobilier ancien avec Denormandie ?

A lire aussi : Comment posséder une terre en Côte d'Ivoire ?

Qu’est-ce que le dispositif Denormandie ?

 La loi Denormandie est un dispositif de défiscalisation destiné à encourager l’investissement locatif dans l’ancien. À l’opposé de la loi Pinel qui plébiscite le neuf ; la loi Denormandie du nom du ministre du Logement et de la Ville Julien Denormandie vise à lutter contre la vétusté des logements anciens et vacants dans les villes françaises.

Il constitue une opportunité pour les investisseurs souhaitant évoluer dans l’ancien et leur permet de disposer des avantages nécessaires à la réhabilitation des logements et à leur mise en location.

A voir aussi : Comment investir dans un bien immobilier quand on est non imposable ?

Comment réussir son investissement dans l’immobilier ancien ?

Plusieurs étapes sont essentielles à l’investissement dans l’immobilier ancien. D’abord, l’investisseur doit s’assurer de remplir les conditions d’éligibilité à la loi Denormandie et identifier ensuite une ville éligible. Par ailleurs, se lancer dans l’immobilier locatif avec la loi Denormandie, incombe de bien maitriser les paramètres de cet outil de défiscalisation et ses contraintes afin d’en profiter plus sainement.

dispositif denormndie

Quelles sont les conditions d’éligibilité à la loi Denormandie ?

Pour bénéficier du dispositif Denormandie, l’investisseur doit être majeur et contribuable français. Le montant de son projet immobilier doit être inférieur ou égal à 300 000 €. Il doit s’engager à mettre en location le bien non-meublé sur une durée de 6, 9 ou 12 ans, puis respecter le plafond de ressources des locataires et celui des loyers imposés par le gouvernement.

Par ailleurs, le dispositif Denormandie n’est applicable qu’aux biens acquis entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022. Passé ce délai, le dispositif ne sera plus en vigueur. En outre, les travaux d’amélioration du bien à acquérir doivent être estimés à 25 % du montant total du projet. Ainsi, pour prétendre à la loi Denormandie, il est impératif que la réhabilitation du logement prenne en compte au moins deux de travaux suivants :

  • L’isolation des murs,
  • L’isolation des combles,
  • L’isolation des fenêtres,
  • Le changement de chaudière et
  • La modification de la production d’eau chaude.

Quelles sont les villes éligibles au Dispositif Denormandie ?

Le dispositif Denormandie est un programme couvrant une vaste superficie de la France. En effet, il a 245 villes françaises éligibles à la loi Denormandie et désormais la totalité de la surface de leurs communes. Ainsi, tandis que certaines villes bénéficient du Plan Action cœur de ville, d’autres par contre ont signé une opération de revitalisation du territoire ; ORT dont le but est de redynamiser le cœur des villes comptant entre 6 000 et 100 000 habitants.

Toutefois, le moyen le plus sûr de réussir votre investissement est de recourir à un professionnel pendant la procédure d’investissement et de miser sur une localité dans laquelle l’offre est inférieure à la demande afin de réduire les probabilités de traverser les périodes de vacance locative.

Loi Lemoine assurance emprunteur : une autre opportunité à saisir en plus du dispositif Denormandie ?

Alors que de plus en plus de français souhaitent aujourd’hui se lancer dans des projets d’investissements immobiliers, force est de constater que le dispositif Denormandie fait partie des opportunités qu’il est intéressant de prendre en compte dans l’immobilier ancien. En revanche, cela ne vous empêche pas non plus de profiter de la loi Lemoine ! Comme vous pourrez le voir sur cette page dédiée à ce sujet, vous pouvez en effet profiter de la loi Lemoine pour changer d’assurance de prêt. Néanmoins, si vous n’avez que quelques minutes devant vous, voici un bref résumé de toutes les informations que vous devriez prendre en compte pour profiter de ce dispositif…

En quoi consiste la loi Lemoine ?

Sans entrer dans des détails qui pourraient être bien trop nombreux et parfois fastidieux, il se trouve que la loi Lemoine est un dispositif entré en vigueur il y a plusieurs mois, et qui intervient sur l’assurance emprunteur. Comme vous le savez sans doute, l’assurance emprunteur est obligatoire dès que vous pouvez réaliser un crédit immobilier. Néanmoins, cette assurance emprunteur est le plus souvent liée de près ou de loin à votre emprunt immobilier. Il n’est ainsi pas rare de voir certaines banques demander aux acheteurs une première année d’engagement, où l’emprunteur ne pourra alors pas changer d’assurance emprunteur. Grâce à la loi Lemoine, il est tout à fait possible de changer d’assurance de prêt, sans que cela ne soit trop contraignant !

Pourquoi se servir de la loi Lemoine pour votre assurance de prêt ?

On pourrait penser que la loi Lemoine est bien secondaire, et qu’il n’est finalement pas vraiment nécessaire de s’en servir une fois que vous avez pu réaliser votre emprunt immobilier. Néanmoins, si de plus en plus de personnes peuvent se tourner aujourd’hui vers la loi Lemoine, cela n’a en réalité rien d’un hasard. Concrètement, celle-ci vous permet tout simplement d’obtenir une meilleure offre d’assurance de prêt. Comme vous pouvez vous en douter, les organismes qui sont aptes à vous proposer une assurance pour votre prêt immobilier sont très nombreux ! Ainsi, en faisant confiance à un professionnel dans le domaine, il vous sera toujours possible de faire plusieurs milliers d’euros d’économies. En effet, bien que l’assurance de prêt puisse représenter une somme parfois dérisoire chaque mois, celle-ci peut représenter des sommes bien plus importantes sur l’ensemble d’un prêt…

ARTICLES LIÉS