Comment négocier dans l’immobilier ?

Comment négocier dans l'immobilier

La négociation constitue l’une des étapes les plus importantes lorsqu’on envisage de réaliser une vente ou un achat de bien immobilier. Pour réussir à acheter ou à vendre un logement au prix que vous souhaitez, vous devez pendre quelques facteurs en considération. Il existe quelques techniques ou astuces pour le faire. Découvrez les dans cet article.

S’informer convenablement sur le bien

Beaucoup de personnes l’ignorent, mais la négociation immobilière nécessite de la préparation. Une préparation optimale est donc la clé pour réussir toutes les négociations. Lorsqu’un bien vous intéresse, commencez par vous renseigner sur lui. Intéressez-vous au marché immobilier local pour avoir une idée de sa valeur. Vous pouvez également réaliser une estimation en ligne pour connaître son prix approximatif.

A découvrir également : L’avenir de l’immobilier résidentiel post Covid-19

Attardez-vous ensuite sur l’annonce de mise en vente. Le plus important ici, c’est d’identifier sa durée. Plus un bien dure sur le marché, plus il est facile de négocier son prix. Cette étape préparatoire est très importante, car elle vous permettra de mener vos négociations de manière éclairée.

Fixer un budget d’acquisition clair et précis

Une fois les informations sur le bien à acquérir obtenues, il est temps de penser à votre budget. Fixer votre budget après la première étape vous permettra de faire des prévisions justes. Sur la base de vos informations, définissez un budget clair et précis. Il doit être raisonnable afin que vous ne l’excédiez pas lors de vos négociations.

A lire aussi : Marseille : la métropole française se fait rattraper sur les prix immobiliers

Lorsque le montant de votre budget d’acquisition est fixé, contactez le vendeur pour manifester votre intérêt. Cette prise de contact devra déboucher sur un rendez-vous au cours duquel vous visiterez le bien. Ne vous imposez surtout pas lors de la définition du rendez-vous. Proposez juste vos disponibilités et recherchez un créneau convenable pour les deux parties. Cette attitude rassurera le vendeur de votre amicalité et le rendra plus propice à l’écoute.

négocier vente immobilière

Être attentif lors de la visite du bien

La visite est le moment clé où se décideront les arguments de votre négociation. Il est alors important que vous soyez attentif et observateur. Vous devez notamment noter toutes vos remarques sur le bien. Inscrivez aussi bien ses avantages que ses risques et inconvénients.

Faites une liste des travaux qui doivent être réalisés et des choses qui vous plaisent le moins. Luminosité, espace, ne laissez rien au hasard. N’oubliez surtout pas de demander le dossier des diagnostics pour vous assurer du bon état du logement. À la fin de la visite du bien, vous devrez avoir assez d’éléments pour conduire vos négociations avec facilité et aise.

Négocier le prix avec ingéniosité

La meilleure approche pour négocier dans l’immobilier, c’est de faire une série de propositions. Idéalement, trois propositions devraient être suffisantes pour boucler la vente. Pour la première proposition, vous pouvez offrir au vendeur 65% de votre budget au regard du prix de vente. Motivez votre proposition avec les points faibles que vous avez relevés sur le bien.

Avec cette première proposition, vous envoyez un signal. Le vendeur doit être persuadé que vous êtes à l’aise et savez ce que vous faites. Face à son refus, faites une deuxième proposition. Vous pouvez cette fois-ci monter à 80% et évoquer les travaux. Vous prouverez ainsi votre disposition à négocier. Faites au besoin une troisième proposition suivant la réaction du vendeur, pour conclure la vente.

ARTICLES LIÉS