Caméra de surveillance discrète : un bon moyen d’investigation

Une caméra de surveillance discrète ou cachée vous donne la possibilité de surveiller votre maison ou votre appartement à distance, grâce à une simple application mobile installée sur votre smartphone. Elles sont également connues sous le nom de caméras-espionnes, et leur objectif principal est d’enregistrer des personnes à leur insu. Mais comment fonctionnent-elles réellement ? Et comment les installer pour obtenir le meilleur résultat ?

Qu’est-ce qu’une caméra de surveillance discrète ?

 

A voir aussi : Lit cododo : une alternative pour favoriser le lien parent-enfant

Lorsque nous utilisons le terme « caméra discrète ou cachée », cela signifie que la caméra n’est pas visible pour le sujet qui est filmé. Elles ont donc une taille minuscule pour ne pas être facilement repérer.

Comment fonctionne une caméra cachée ?

Une caméra discrète diffuse la vidéo en utilisant la transmission sans fil pour envoyer et recevoir une image. Elle détecte d’abord l’image à travers l’objectif, puis la transmet à l’aide d’un émetteur radio sous la forme d’un signal radio sur une fréquence particulière à l’appareil où l’image est affichée sur l’écran vidéo.

A lire aussi : Éco-construction : les choses à savoir

Les caméras discrètes sans fil sont dotées d’un contrôleur radio, grâce auquel elles sont capables de communiquer avec un routeur sans fil ou un box Internet. La caméra appartient donc au réseau informatique domestique. Cette liaison sans fil offre à l’utilisateur la possibilité de se connecter à la caméra à distance. En pratique, il suffit généralement à l’utilisateur d’installer une application mobile sur son smartphone.

Lorsque l’utilisateur est au travail, en vacances ou en déplacement, l’application se connecte à la caméra sans fil via la connexion Internet du domicile. Une fois la communication établie, l’utilisateur a la possibilité de visionner en temps réel les images envoyées par la caméra. Il accède également à des fonctionnalités telles que le zoom, le déplacement de l’objectif ou l’activation de la vision nocturne si l’appareil en est équipé. En parallèle, il peut contrôler à distance l’enregistrement des images capturées par la caméra, soit directement dans cette dernière (en ajoutant une carte mémoire de type microSD), soit sur son propre téléphone.

Conseils pour installer des caméras de sécurité cachées à la maison

Surveillez les zones clés

Toute zone de l’extérieur de la maison est un point d’entrée potentiel pour les intrus. Mais vous voudrez réduire ces points d’entrée à ceux où les intrus sont le plus susceptibles d’entrer. Ciblez vos caméras de sécurité pour surveiller ces zones, dans cet ordre d’importance :

  • Porte d’entrée
  • Fenêtre du premier étage
  • Porte arrière
  • Garage
  • Cour arrière
  • Allée

Connaissez votre source d’alimentation

Toutes les caméras de sécurité ont besoin d’être alimentées. Les caméras sans fil vous offrent la plus grande liberté de placement puisqu’elles fonctionnent avec des batteries embarquées. Les caméras de sécurité sans fil doivent se trouver à moins d’un mètre d’une prise de courant.

Positionner les caméras à la perfection

Les zones surveillées ne sont pas nécessairement les mêmes que celles où se trouvent les caméras.

À l’intérieur, il est généralement judicieux de placer la caméra dans la même pièce. Les coins sont généralement les plus appropriés, car ils offrent la vue la plus large de la pièce.

Pour surveiller l’extérieur, il est préférable de placer la caméra à l’intérieur. Pour garder un œil sur votre allée, vous pouvez placer la caméra dans la fenêtre de la cuisine, par exemple.

Tenez compte de la transmission du signal

En même temps que la source d’alimentation, décidez de la manière dont la caméra de sécurité transmettra ses informations au concentrateur central, que ce dernier soit un enregistreur vidéo numérique, un enregistreur vidéo en réseau ou un système Wi-Fi.

Les caméras de sécurité sans fil renvoient un signal clair et fiable à travers les zones ouvertes ou à travers des murs ou des sols minces et moins denses. Si la caméra doit faire passer un signal à travers des murs en maçonnerie, le signal risque de ne pas atteindre le concentrateur.

Installez la caméra correctement

Les caméras de sécurité s’installent de différentes manières. Les caméras autoportantes reposent sur les rebords de fenêtre, sur le dessus des armoires murales de la cuisine ou sur les réfrigérateurs.

Le support de caméra de sécurité le plus solide utilise deux ou trois vis pour fixer la base de la caméra directement dans un montant, un revêtement extérieur ou dans une cloison sèche avec des ancrages.

Les avantages de l’utilisation d’une caméra de surveillance discrète pour les enquêtes criminelles

Les avantages de l’utilisation d’une caméra de surveillance discrète pour les enquêtes criminelles

Des caméras de sécurité cachées dans des lieux publics ou privés peuvent aider à capturer des preuves cruciales en cas d’enquête criminelle. Voici quelques-uns des avantages que peuvent offrir les caméras de surveillance discrètes pour les enquêtes criminelles.

La principale raison pour laquelle les autorités policières et autres organismes gouvernementaux utilisent des caméras cachées est qu’elles sont un moyen sûr et fiable de recueillir des preuves incontestables qui peuvent être utilisées devant un tribunal.

En utilisant une caméra dissimulée, il devient plus facile d’avoir une vue précise sur ce qui se passe sans éveiller le moindre soupçon chez les personnes impliquées dans l’affaire.

Cela peut inclure la capture vidéo ou audio du suspect tout en commettant son crime, ou même simplement avoir une conversation avec quelqu’un où ils avouent leur implication dans un acte délictuel.

Surveillance 24 heures sur 24

Une autre grande force attribuable aux caméras de surveillance discrètes est qu’elles permettent une couverture continue jour et nuit. Les différents modèles proposés ont désormais suffisamment d’autonomie pour fonctionner pendant plusieurs jours sur batterie.

Cette fonctionnalité s’est montrée particulièrement utile lorsque les enquêteurs ont besoin de surveiller un lieu spécifique sur une longue période de temps. Cela peut inclure, par exemple, l’observation d’un suspect ou d’une propriété suspecte pour obtenir des preuves solides avant une intervention.

Sécurité accrue

Lorsqu’il s’agit de sécurité physique et publique, la surveillance 24 heures sur 24 est essentielle. Les caméras dissimulées sont donc très utiles dans ces situations.

Les caméras de surveillance discrètes ont prouvé leur utilité lorsqu’il s’agit de rassembler des preuves, d’assurer une sécurité accrue et même de résoudre rapidement les crimes. Pour les enquêteurs criminels, l’utilisation d’une caméra cachée peut être le moyen le plus efficace pour obtenir des preuves incontestables qui peuvent être utilisées devant un tribunal.

Les limites légales de l’utilisation de caméras cachées pour la surveillance à domicile

Les limites légales de l’utilisation de caméras cachées pour la surveillance à domicile

Bien que les caméras de sécurité cachées soient un outil précieux pour les enquêteurs criminels et une source importante d’informations dans des situations sensibles, leur utilisation doit être faite avec prudence.

Vous devez connaître les lois en vigueur sur l’utilisation des caméras cachées. En France :

  • L’article 226-1 du Code pénal interdit la captation d’images ou de sons par voie électromagnétique sans le consentement préalable des personnes concernées.
  • Cette disposition s’étend aussi aux lieux privés tels que les domiciles et peut entraîner une peine maximale d’un an d’emprisonnement et/ou une amende allant jusqu’à 45 000 euros.

Pour éviter tout problème juridique lorsqu’on utilise des caméras dissimulées, il est donc primordial de respecter strictement ces dispositions légales.

Au-delà des dispositions relatives aux particuliers, il existe aussi plusieurs réglementations applicables à l’utilisation professionnelle des caméras discrètes.

Depuis mai 2018, en vertu du Règlement général sur la protection des données (RGPD), toute entreprise qui souhaite installer une surveillance vidéo doit obtenir au préalable le consentement explicite de ses employés.

La surveillance vidéo ne peut être utilisée que pour des finalités spécifiques et légitimes telles que :

  • la protection des biens et des personnes ;
  • le contrôle d’accès aux locaux ;
  • l’amélioration de l’hygiène et de la sécurité du travail.

Vous devez connaître ces règles avant d’installer des caméras discrètes, afin d’éviter toute violation potentielle.

L’utilisation incorrecte ou illégale de caméras dissimulées, comme celles qui seraient installées dans le but exclusif d’espionner une personne ou un groupe particulier, peut entraîner des risques considérables. Cela inclut non seulement le risque juridique déjà mentionné ci-dessus, mais aussi le risque moral ainsi qu’une perte importante en matière de réputation.

Les caméras cachées sont un outil précieux pour les enquêteurs criminels, mais leur utilisation doit être faite avec prudence. Vous devez vous conformer strictement aux réglementations applicables sur l’utilisation légale et éthique des dispositifs dissimulés afin d’éviter tout problème potentiel avec la loi ou dommage sur votre propre image publique.

Lynda
Afficher Masquer le sommaire