Comment associer la couleur moutarde ?

Le but de ce post est de vous donner les clés essentielles pour bien comprendre et utiliser la couleur moutarde. Qu’il s’agisse de vêtements ou de décoration. Pour que vous sachiez mieux et plus vite pourquoi il va ou non, comment améliorer, en fonction de ce que vous voulez obtenir.

Vous trouverez d’abord un résumé, puis les explications.

A lire en complément : Quelle couleur pour une bibliothèque ?

Si vous avez des questions, des commentaires ou des suggestions, n’hésitez pas.

Le résumé

  • La moutarde est un jaune légèrement orange et sombre ;
  • La moutarde est intéressant d’apporter un peu de chaleur avec une touche d’authenticité ;
  • Si la moutarde ne correspond pas à votre teint, il suffit de l’éloigner du visage
  • La couleur qui met en évidence la moutarde, par effet de contraste, est son opposé : bleu cobalt.
  • Il y a 4 façons simples Comment utiliser la moutarde :
    • À camaieu, d’un côté vers ocres jaune clair et de l’autre vers olive/ bistre
    • Avec Neutres (blanc/gris/noir/grise), qui, par définition, vont avec tout ;
    • En harmonie douce , avec les 2 couleurs qui lui sont très proches : orange brûlé et vert citron
  • Au-delà Moutarde se combine très bien avec toutes les couleurs qui ont également une touche de gris (appelés cassés et pliés), qu’ils soient clairs ou sombres :
    • Vert olive, bleu denim, vert sauge, rouge brique, orange brûlé, vieux rose, grenat, etc.
  • Pour créer des tenues originales avec de la moutarde et une couleur très différente (p. ex. pâle ou brillant) , il est préférable d’ajouter une 3ème couleur qui fait le lien entre le 2 (voir comment ci-dessous).

Un outil Simple et pratique pour trouver des harmonies de couleurs est la roue dite chromatique. Plus de détails dans ce post

A lire également : Pourquoi offrir un plaid à un proche ?

Comment se compose le jaune moutarde ?

Techniquement, La moutarde est un jaune légèrement orange et dit « plié », c’est à dire sombre avec un peu de noir.

Pour que vous puissiez le voir mieux par vous-même, voici une comparaison entre :

  • un jaune plié (jaune noir) ; le résultat semble tirer vert ;
  • un jaune orange baissé ; le résultat est une moutarde.
  • une orange pliée ; le résultat va vers le brun (orange brûlé, caramel,…).

Voici les 3 résultats côte à côte. Le jaune moutarde est donc une couleur chaude, légèrement foncée.

Comment interpréter les différentes nuances de la couleur Moutarde ?

Très simple :

  • Si votre moutarde a l’air un peu verte/anis/ chartreuse, c’est un jaune noirci.
  • si votre moutarde n’a pas une touche de vert, elle est jaune orange avec du noir.
  • si elle tire vers le brun/bistre, c’est un jaune plus orange, qui contient plus de rouge.
  • plus la moutarde est foncée, plus elle contient de noir

Pourquoi porter de la moutarde ?

Nous avons généralement tendance à robe dans des couleurs plutôt neutres ou froides, et plus rarement avec des couleurs chaudes telles que le jaune, orange et rouge.

La moutarde jaune est très intéressant d’apporter un peu de chaleur, tout en étant modéré.

Contrairement aux couleurs vives et vives, et par sa proximité aux ocres, Moutarde est une couleur de la Terre, qui évoque une certaine authenticité.

Quelles sont les palettes de couleurs classiques qui fonctionnent avec la moutarde ?

Il y a 4 palettes de base :

  1. le camaieu,
  2. le contraste,
  3. harmonies de tons,
  4. harmonies contrastées,

En camaieu /ton sur ton, la moutarde permet d’aller vers un peu vert olive, et bistre d’un côté ; vers le bouton or jaune ou la paille de l’autre. La couleur opposée est celle qui génère le plus de contraste et rend l’autre plus fort. Comme la proximité de noir donne l’impression que le blanc plus blanc. Le plus couleur opposée au jaune moutarde est un bleu de type cobalt. Ci-dessous, nous voyons comme la même moutarde apparaît plus vibrante , à la fois plus chaud et plus lumineux sur fond bleu cobalt, plutôt que sur fond gris (loi des contrastes simultanés) Des harmonies douces et agréables aux yeux avec les 2 couleurs qui sont à la fois différentes et très proches de la moutarde, à savoir citrouille orange/brûlé, et vert citron Nous pouvons aller plus ou moins vers le vert et le rouge : cela donne un résultat global plus équilibré si nous allons autant en vert quand le rouge , comme vous pouvez le voir : Dans les 3 compositions précédentes, la moutarde est centrale. Mais nous pouvons aussi le considérer comme le début d’une route vers un rouge, ou la fin d’une route partant du vert. Ce qui donne les 2 résultats suivants:Enfin, Si vous voulez des contrastes, la palette s’élargit là vers les opposés, c’est-à-dire bleu azur ou turquoise, et violet ou magenta.

Comment mieux dévier de classique règles ?

Au début, la consistance est de bon ton.

La moutarde étant une couleur dite pliée (avec une touche de noir), il fonctionne toujours pour l’associer à ses « sœurs », de sorte que toute autre couleur pliée vers le bas.

  • Vert : vert céladon, asperges, sauge,…
  • Bleu : bleu fumé, bleu acier, bleuet bleu, bleu pétrole, bleu canard,…
  • Rouge/Rose : vieille rose, amarante, fraise écrasée, rouge brique, rouge tomette,…
  • etc.

Voici une palette à illustrer, mais le choix ici est presque infini.Et pour revoir le principe du contraste simultané, voir comment la vision des mêmes couleurs change en fonction de l’arrière-plan. Même sur un fond soi-disant neutre.

Comment « harmonieusement » associer la moutarde à n’importe quelle autre couleur ?

La moutarde peut s’associer à n’importe quelle condition de couleur pour trouver ce qui fera le lien , et c’est celui qui serait entre les deux. Nous voyons que cela donne quelque chose de plus équilibré, plus naturel.Si vous voulez des associations plus lumineuses, pas d’inquiétude, la logique reste la même.

Comment combiner la moutarde et le noir ?

Le noir s’associe directement à n’importe quelle couleur.

Un résultat plus harmonieux équilibré peut être obtenu avec un brun qui passera entre le jaune et le noir (jaune noir = brun).

Si vous souhaitez ajouter un contraste à la place, l’option à considérer est un bleu gris foncé. Bleu, parce qu’il est le contraire de jaune ; et grisé pour faire le lien avec le noir.

Comment combiner moutarde et jean bleu/denim

Typiquement, le denim est également un bleu gris. Il s’accorde très bien spontanément avec la moutarde.

Au-delà de cela, vous pouvez compléter avec un vert. S’il est relativement lumineux, il apportera sa lumière à l’ensemble.

D’autre part, un rouge framboise est également très intéressant.

Comment combiner la moutarde et le gris

Le gris s’associe directement à n’importe quelle couleur.

Il peut être complété avec un type brun sépia/tabac, ou un bleu tirant vers le gris ou un peu minéral. Si la moutarde ne correspond pas à votre teint ?

La première chose à faire est de garder la moutarde loin de votre visage ; pour cela, vous pouvez la porter en bas (pantalon, jupe,…), avoir une autre couleur autour du cou, ou l’utiliser comme accessoire (gants, ceinture, sac,…).

Ensuite, vous devez jouer la carte des harmonies contrastées ; parce que si votre teint n’est pas flatté par la moutarde, il sera nécessairement flatté par sa couleur opposée.

Enfin, certaines des créations que je propose en couleur moutarde.

Rappel : Les principes de base des compositions colorantes

Schématiquement, voici les 4 points de référence pour la fabrication de bonnes compositions de couleurs :

  • n’importe quelle couleur – à part le noir et le blanc… est en fait un mélange de plusieurs nuances ; et toute couleur donnée peut être obtenue avec différents mélanges ;
  • vision d’un la couleur est toujours influencée par les couleurs qui l’entourent  ;
  • harmonie est créée en utilisant des couleurs ayant une teinte commune dans leur composition
    • Par exemple, le rose (rouge blanc) n’a rien en commun avec le bleu ; cependant, le vert est lié au bleu (parce que vert = jaune bleu).
  • renforce le contraste en utilisant des nuances opposées
    • Par exemple, la proximité du noir rend le blanc plus blanc ; la proximité de l’obscurité rend la lumière plus claire ; etc. C’est un effet optique.
    • n’importe quelle couleur a un opposé
    • les couleurs opposées sont également appelées complémentaires (le contraire du rouge est vert, le jaune est violet, etc.-

ARTICLES LIÉS