Premier appartement en tant qu’etudiant, comment proceder ?

Vous êtes étudiant et avez trouvé votre logement pour la ou les années à venir, félicitations ! Vous allez pouvoir prochainement signer le contrat de location et emménager dans votre tout premier chez-vous. Voyons ensemble les bonnes pratiques à suivre pour un emménagement optimal dans votre premier logement.

La sécurité sans se ruiner

En tant que futur locataire des lieux, il va vous falloir une assurance habitation. Celle-ci devra être souscrite avant de prendre possession des lieux. Si une assurance occasionne des coûts, il existe heureusement des formules pas cher chez société générale et spécialement adaptées aux budgets étudiants. Les garanties essentielles comme le bris de glace et le vol y sont incluses, la franchise à petit prix et l’assistance disponible 7j/7 et 24h/24.
Rappelons que l’assurance habitation n’est pas obligatoire, car vous êtes étudiant. Elle l’est dès lors que vous êtes locataire. Cette obligation s’applique aussi bien pour de la location à des particuliers qu’en résidence étudiante. 

A lire également : Comment faire une expertise médico-légale ?

Enfin, si vous êtes en colocation, un seul des locataires pourra souscrire à ce contrat afin de partager les frais. En revanche, tous les occupants devront, eux, disposer d’une garantie risques locatifs afin de se couvrir personnellement en cas de dommage.

Les mentions du bail

A lire aussi : Quel camion transporter un lit ?

Avant de signer votre bail de location, veillez à vérifier différents éléments sur ce document qui vous engage auprès du propriétaire. Ce contrat doit mentionner l’identité du ou des propriétaires ainsi que celui ou ceux du ou des locataires, l’adresse du logement concerné, la date de début du bail et sa durée, le mention « bail d’habitation », les détails quant au montant du loyer et de son mode de paiement, le montant du dépôt de garantie, la description du logement et de ses équipements. Le contrat doit aussi préciser la nature et le montant des derniers travaux réalisés dans ce logement depuis le dernier contrat de bail.

Autres informations importantes : le diagnostic technique du logement, l’état de l’installation du gaz et/ou de l’électricité, l’état des lieux signé par le propriétaire et le bailleur, la liste des équipements technologiques (comme le câble ou la fibre). Enfin, si le logement fait partie d’une copropriété, le règlement de ce dernier sera aussi précisé dans le contrat de bail.

Les documents à prévoir

De votre côté, prévoyez les documents suivants : une fiche de renseignement, une copie d’une pièce d’identité et de votre carte étudiant (ou attestation d’inscription universitaire si vous n’avez pas encore cette carte), un justificatif de domicile (à voir avec vos parents). Des documents liés à vos revenus ou solvabilité vous seront aussi demandés (contrat de travail si job étudiant, avis d’attribution d’une bourse, simulation pour les aides au logement…). Il vous faudra aussi ou ou des garants, et ceux-ci devront présenter à leur tour une copie de pièce d’identité, un justificatif de domicile, leur contrat de travail, dernier ou avant-dernier avis d’imposition et 3 derniers bulletins de salaire (ou versement d’indemnités de pension ou de retraite).

Enfin, avant de vous engager dans cette location, soyez très attentif lors de la visite et de l’état des lieux, et le moindre détail négatif qui attire votre attention doit explicitement être mentionné dans le contrat de bail. Vérifiez également que tout fonctionne, qu’il s’agisse du chauffage, luminaires, prises ou encore robinets et eau chaude.

ARTICLES LIÉS