Comment obtenir un prêt immobilier ?

Il est parfois plus judicieux de se faire prêter de l’argent pour l’acquisition d’un bien immobilier. Cependant, cette action peut parfois paraître plus compliquée qu’il n’en a l’air. Comment obtenir un prêt immobilier ? Cet article vous propose quelques informations clés pour mieux vous aider.

Les démarches importantes

Pour réussir à obtenir un prêt immobilier, vous devez optimiser vos chances. En effet, les banques évaluent de nombreux paramètres avant de réaliser un prêt. Au rang de ces critères, on retrouvera vos revenus, votre capacité d’endettement, votre profession et bien d’autres. Il est donc nécessaire d’avoir une situation stable et rassurante pour bénéficier de ce crédit.

A lire également : Comment investir dans un bien immobilier quand on est non imposable ?

Cependant, il est important de bien choisir son bien immobilier. Lorsque la plus-value que présente celui-ci est plus grande, vous disposerez de plus de chances. Toutefois, certaines banques priorisent les emprunteurs ayant une grande capacité d’épargne. Vous devez donc veiller à ce que votre dossier soit attractif sur ce côté. En outre, votre reste à vivre est également un facteur principal. Lorsque ce dernier est trop faible, il sera impossible de bénéficier d’un crédit. Il en est de même lorsque vous avez un taux d’endettement qui dépasse 33%.

Par ailleurs, le dossier que vous présenterez aux banques doit impérativement les satisfaire. Ainsi, vous devez être en mesure de collecter toutes les pièces indispensables. Ce faisant, il est possible de faire appel à un courtier immobilier. Ce dernier dispose des compétences nécessaires pour renforcer le profil d’emprunteur que vous voulez présenter. De même, grâce à son expertise, il saura vous orienter afin de faire jouer la concurrence et vous fera gagner un maximum de temps pour obtenir votre crédit.

A lire en complément : Notre guide complet pour décrypter ce qu'est l'assurance emprunteur

Les critères d’obtention d’un prêt immobilier

Les critères d’obtention d’un prêt immobilier sont nombreux. Toutefois, il en est certains qui sont primordiaux pour les banques.

Vos revenus sont un élément clé. Les banques cherchent à savoir si vous êtes capable de rembourser votre emprunt sans difficultés. Plus vos revenus seront élevés et stables dans le temps, plus vous aurez de chances d’obtenir un crédit avantageux. De même, la durée de votre contrat de travail doit être suffisamment longue pour rassurer l’établissement financier.

Votre apport personnel est aussi déterminant. Plus celui-ci sera important et moins le risque encouru par la banque sera grand. Effectivement, cela permettra de réduire le montant total du prêt demandé et donc les intérêts qui y sont liés.

Les banques analysent scrupuleusement votre capacité d’endettement avant toute sélection définitive des candidats au crédit immobilier. Le taux ne doit pas excéder 33% des revenus nets mensuels du foyer fiscal concerné afin que ce dernier puisse supporter aisément toutes les charges liées à cet engagement financier sur une longue période.

Votre profil emprunteur global est étudié minutieusement par la banque notamment afin d’évaluer votre comportement antérieur vis-à-vis des différents types de dettes auxquelles vous avez pu faire face auparavant ou encore l’état général actuel de vos finances. Si celle-ci observe une tendance naturelle chez vous à gérer correctement vos dettes, votre admissibilité au prêt immobilier n’en sera que renforcée.

Il est primordial de soigner son dossier et sa présentation afin de maximiser ses chances d’obtenir un prêt immobilier.

Les types de prêts immobiliers existants et leurs avantages

Le prêt amortissable reste le plus courant pour financer un bien immobilier. Il consiste à rembourser une partie du capital emprunté ainsi que des intérêts chaque mois pendant toute la durée du crédit. Les mensualités restent stables et permettent d’avoir une vision claire de son budget sur le long terme.

Le prêt in fine, quant à lui, est moins commun. Il permet de ne payer que les intérêts durant la période initiale du prêt, généralement comprise entre 5 et 15 ans selon les établissements financiers. À l’issue de cette période, il faut rembourser en totalité le montant emprunté grâce notamment à une épargne spécialement dédiée ou encore par la revente du bien immobilier acquis.

Le PTZ (Prêt à Taux Zéro) est destiné aux personnes ayant des revenus modestes souhaitant accéder à la propriété pour la première fois. Le PTZ est accordé sous conditions de ressources et représente jusqu’à 40 % du coût total de l’acquisition. Cette aide n’est pas soumise au paiement d’intérêts mais doit être remboursée dans un délai maximal de vingt-cinq ans.

Les crédits relais sont mis en place lorsque vous êtes déjà propriétaire mais souhaitez changer d’habitation sans avoir vendu votre logement actuel au préalable. Ils permettent donc d’acheter un nouveau logement avant même que celui-ci soit vendu grâce notamment à la mise en place d’une période de différé de remboursement. Ces crédits sont généralement proposés pour une durée plus courte que les autres prêts immobiliers.

Le prêt épargne logement est destiné aux personnes ayant ouvert un plan d’épargne logement depuis au moins 18 mois. Ce dernier permet de bénéficier d’un taux avantageux pour l’emprunt immobilier et peut être cumulé avec le PTZ.

Afficher Masquer le sommaire