Notre guide complet pour décrypter ce qu’est l’assurance emprunteur

Si vous avez pour objectif d’investir dans l’immobilier et que cela nécessite d’emprunter une somme d’argent auprès d’une banque, vous devez savoir qu’il est impératif de souscrire une assurance emprunteur. En effet, il s’agit d’une garantie qui permet de vous protéger, mais aussi, d’une garantie qui s’avère indispensable pour l’organisme prêteur. Dans cet article, nous allons définir ce qu’est l’assurance emprunteur, puis nous détaillerons certains points qu’il est important de connaître avant de vous engager.

Qu’est-ce que l’assurance emprunteur ?

Comme nous venons de le souligner en préambule, l’assurance emprunteur est une prédisposition essentielle lorsqu’il s’agit de souscrire un emprunt immobilier. En effet, cette solution permet à la fois de protéger l’organisme prêteur et aussi l’emprunteur. Dans la vie, on fait parfois face à des situations imprévues. C’est là qu’une assurance emprunteur entre en jeu. En effet, il arrive malheureusement qu’avant le terme des remboursements de l’emprunt immobilier, l’emprunteur décède. De même, sans aller au plus grave, il est possible qu’un jour ou l’autre, vous fassiez face à un problème d’invalidité ou encore à une incapacité temporaire de travailler.

A voir aussi : Optimisez l'espace dans votre intérieur grâce à ces astuces d'aménagement !

Dans ces situations, l’assurance emprunteur prend le relais. En effet, tant que votre situation ne le permet pas, l’assurance emprunteur se chargera de rembourser l’organisme prêteur à votre place. Dans le cas d’un décès, elle prendra bien entendu en charge la somme globale à rembourser. Vos proches n’auront pas à hériter de vos dettes. En résumé, il s’agit d’une solution qui permet de préserver la sécurité financière des différentes parties impliquées. Gardez à l’esprit qu’il est important de ne pas vous exposer à un risque financier. De même, il est important de vous prémunir de la saisie de votre bien immobilier.

Enfin, bien que sur le papier, cette prédisposition ne soit pas obligatoire, la plupart des organismes prêteurs exigent une assurance emprunteur avant d’accorder un prêt pour réaliser votre objectif d’accès à l’immobilier.

A découvrir également : Quels critères pour bien choisir son terrain constructible ?

Comment choisir la meilleure assurance emprunteur ?

Évidemment, comme vous pouvez vous en douter, il existe de nombreux acteurs sur le marché qui peuvent vous proposer des solutions d’assurance pour votre emprunt immobilier. Cependant, si vous souhaitez bénéficier d’une assurance emprunteur qui soit compétitif, il convient de prendre en compte plusieurs aspects.

Bien qu’il s’agisse d’un processus pouvant sembler complexe, vous devez avoir une approche méthodique. Pour ce faire, nous vous conseillons d’évaluer toutes les options que l’on vous proposera. De cette manière, vous réussirez à trouver la meilleure formule, celle qui correspond le mieux à votre profil et à vos besoins.

Par exemple, veuillez prendre connaissance des aspects suivants avant de vous engager :

  • le taux de couverture ;
  • les exclusions et les limitations ;
  • les délais de carence dans le cadre d’un dédommagement ;
  • les exigences médicales ;
  • les possibilités de résiliation.

Bien entendu, parmi les points clés précédemment cités, le taux de couverture proposé fait partie des considérations importantes.

Le taux de couverture

Vous devez savoir qu’en cas de sinistre, il s’agit du pourcentage de capital qu’il reste à payer. Dans le meilleur des mondes, il est préférable d’opter pour une assurance qui propose une couverture entière.

Les exclusions et les limitations

De même, dans le cadre d’un sinistre, si vous êtes amené à faire une demande d’indemnisation, il est important d’éviter les mauvaises surprises en étudiant au préalable les exclusions et les limitations de votre contrat.

Les délais de carence

En ce qui concerne les délais de carence, si vous vous trouvez en arrêt de travail, il faut savoir qu’il s’agit d’une période durant laquelle vous n’êtes pas indemnisé. Évidemment, plus cette période sera courte et le moins vous perdrez de salaire.

Les exigences médicales

Sachez aussi qu’il est parfois exigé de passer des examens médicaux. Cet aspect peut aussi être pris en compte au moment de faire votre choix.

La résiliation de contrat

Enfin, vous devez vous assurer que le contrat auquel vous allez souscrire vous offre la possibilité de résilier à tout moment. Sachez que les lois sont dorénavant de votre côté, ce qui est notamment le cas avec la loi Lemoine.

Comment fonctionne l’assurance emprunteur ?

En ce qui concerne le fonctionnement de l’assurance emprunteur, elle repose sur un principe relativement simple à comprendre. S’il vous arrive quoi que ce soit et qu’il s’avère que cela est couvert par votre contrat (encore une fois : Un décès, une invalidité ou une incapacité de travail), l’assurance emprunteur prend le relais.

Bien entendu, au moment de souscrire votre contrat, il vous sera posé un certain nombre de questions, notamment concernant votre état de santé. De même, votre situation professionnelle ainsi que familiale peut être prise en compte. Certaines situations nécessitent que l’assurance soit plus ou moins élevée en termes de tarification.

Par exemple, si votre métier est considéré comme étant à risque, votre assurance emprunteur sera forcément plus onéreuse. En effet, des professions telles que pompiers ou encore policier sont considérées plus dangereuses comparées à d’autres. Ces aspects sont donc pris en compte par les différentes compagnies d’assurance. Le but étant de vous couvrir en cas de sinistre tout en prenant en considération les risques engagés par les deux parties.

Quoi qu’il en soit, en fonction du contrat passé, il faut savoir que vous pouvez changer de compagnie d’assurance si vous trouvez une offre plus intéressante ailleurs. Encore une fois, la loi Lemoine simplifiera ce type de démarche. N’hésitez donc pas à faire jouer la concurrence et à comparer les offres chaque année.

Les critères de sélection d’une assurance emprunteur

Comme nous l’avons souligné précédemment, il existe de nombreux acteurs sur le marché capables d’assurer votre emprunt immobilier. Il n’est pas forcément évident, pour certains, d’effectuer un choix en toute connaissance de cause.

Justement, lorsque vous souscrivez une assurance emprunteur, afin de trouver la solution la mieux adaptée à votre profil et à vos besoins, il est impératif de prendre en compte un certain nombre de critères:

  • les conditions d’éligibilité ;
  • les coups de vos traites mensuelles ;
  • la flexibilité du contrat ;
  • la réputation de la compagnie d’assurance ;
  • les avis laissés sur internet par les clients.

Bien entendu, le dernier point mentionné peut paraître un brin désuet par rapport aux autres, mais il faut savoir qu’il s’agit d’un précieux indicateur quant à la capacité de l’assurance à gérer vos sinistres éventuels.

C’est la raison pour laquelle nous vous suggérons d’effectuer des recherches en amont, car les avis laissés en ligne sont de précieux indicateurs qui vous permettront peut-être de ne pas commettre d’erreur. Enfin, il est important de ne pas sous-estimer la flexibilité de votre contrat.

Gardez à l’esprit que votre situation familiale, professionnelle ou encore au niveau de la santé, peut changer au cours de votre vie. Par conséquent, votre contrat doit être adaptable.

Les avantages de l’assurance emprunteur

Tout d’abord, il est important de considérer le fait qu’en souscrivant une assurance emprunteur, vous aurez l’esprit tranquille et vous serez plus libre. Gardez à l’esprit qu’il est impératif de protéger vos proches et votre foyer contre ce que la vie peut vous réserver. Il est donc important que le remboursement soit effectué si vous êtes victime d’un sinistre.

Par ailleurs, l’organisme prêteur voudra absolument récupérer la somme engagée. Il est ainsi important de bénéficier d’une assurance plutôt que d’avoir à hypothéquer son bien immobilier. De plus, dans le cadre d’un décès, bien qu’il s’agisse d’une nouvelle effroyable, la possibilité que vos proches puissent bénéficier d’une certaine sécurité financière est une bonne chose. Par ailleurs, le fait que cette solution s’adapte parfaitement à votre condition professionnelle en prenant en compte notamment la dangerosité de votre activité est un aspect positif qui vous permet aussi de travailler l’esprit tranquille.

Enfin, si vous prenez soin de choisir la meilleure assurance emprunteur, vous serez à même de réaliser des économies non négligeables concernant le coût global de votre emprunt immobilier. Pour ce faire, il est impératif de prendre le temps de bien comparer les offres. Vous pouvez par exemple utiliser les outils comparatifs en ligne. Ces derniers sont des technologies intéressantes qui vous permettent d’effectuer un tri parmi les offres proposées, et ce, en quelques minutes seulement.

Comment calculer le coût d’une assurance emprunteur ?

Tout d’abord, il convient de rappeler que le coût de votre assurance emprunteur peut varier en fonction de votre profil, mais aussi au niveau de l’emprunt contracté. Ce calcul peut malheureusement paraître complexe. Afin de mieux le comprendre, il est nécessaire de mettre en lumière les différentes composantes. Cela vous permettra notamment de mieux comprendre les offres et d’identifier celle qui est la plus intéressante.

Le montant global du capital emprunté

Le montant du capital emprunté ainsi que la durée du prêt peuvent faire varier le coût de votre assurance emprunteur. Effectivement, plus la somme contractée est importante et sur une longue durée, plus le risque est élevé pour la compagnie d’assurance. Il s’agit souvent d’un aspect qui fait grimper le tarif.

L’âge du souscripteur

Il est clair que l’âge est un facteur qui peut influencer les risques que prennent les assureurs. En effet, si vous êtes âgés de plus de 50 ans, les compagnies d’assurance considèrent que vous êtes une personne à risque comparé à un souscripteur âgé de 20 ans. Encore une fois, cela se traduira par des contrats plus élevés.

L’état de santé

Effectivement, en ce qui concerne votre santé et vos antécédents médicaux, vous devez savoir qu’il s’agit d’aspects sur lesquels sont particulièrement vigilantes, les compagnies d’assurance. En fonction de votre profil, les tarifs peuvent varier encore une fois. Dans certaines circonstances, il faut savoir aussi que les compagnies d’assurance refusent carrément d’assurer le souscripteur. Bien qu’elles soient rares, ces situations ne sont pas sans issues. À vous de faire jouer la concurrence.

Le niveau de couverture choisi

En effet, il s’agit là aussi d’un aspect à considérer, car il aura forcément un impact sur le coût final. Le plus la couverture sera étendue, le plus le remboursement sera élevé. Cependant, vous serez bien mieux protégé.

Afin d’obtenir la meilleure assurance emprunteur possible, il est impératif de ne pas vous adresser qu’à une seule compagnie d’assurance. En effet, il faut savoir que vous avez la possibilité de négocier. C’est la raison pour laquelle nous vous suggérons de demander différents devis et de faire jouer la concurrence. Garder à l’esprit que les compagnies d’assurance sont parfaitement au fait de ce type de pratique. Il s’agit même de leur quotidien.

Que se passe-t-il en cas de remboursement anticipé du prêt immobilier ?

Vous pouvez vous référer à différents professionnels de l’immobilier et de l’assurance emprunteur, il est assez rare qu’un emprunt immobilier et son remboursement aillent jusqu’au bout de la durée. Effectivement, certaines situations permettent de rembourser en totalité votre emprunt, et ce, beaucoup plus tôt que prévu. C’est notamment le cas lorsqu’un proche décède et que vous êtes son héritier.

Effectivement, si vous héritez d’une manne financière suffisante permettant de clore votre emprunt immobilier, il ne faut surtout pas hésiter une seconde. Évidemment, il convient tout de même de garder de côté un matelas financier afin de prévenir toute situation. Quoi qu’il en soit, lorsque le prêt est remboursé de manière anticipée, l’assurance emprunteur prend, elle aussi, fin, et ce, à la même date. Cependant, certains droits peuvent être intéressants.

En effet, en ce qui concerne la portion du prêt que vous n’aurez pas à rembourser, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre assureur afin de vous renseigner concernant les primes déjà payées. Enfin, vous devez savoir que certains frais peuvent être appliqués par l’assureur lorsque vous choisissez de rembourser votre emprunt par anticipation.

C’est pourquoi, avant toute démarche, il est impératif de vous renseigner auprès de votre compagnie d’assurance.

Comment changer d’assurance emprunteur ?

Sachez tout d’abord qu’il est tout à fait possible de changer d’assureur, et ce, à n’importe quel moment. Effectivement, depuis l’entrée en vigueur de la loi Lemoine, en tant qu’emprunteur immobilier, vous pouvez changer d’assurance emprunteur dès lors que vous trouverez une offre plus satisfaisante ailleurs. Notez cependant qu’il est impératif de disposer d’une offre au moins équivalente à l’ancienne. Quoi qu’il en soit, pour profiter d’une telle opportunité, il est impératif de procéder par étape.

Le niveau de garantie

Tout d’abord, il convient de vérifier le niveau de garantie proposée et les conditions dans lesquelles vous serez assuré avec votre nouveau contrat.

La constitution du dossier

Vous devrez fournir à votre nouvelle assurance l’ensemble des documents nécessaires à la constitution de votre dossier:

  • l’offre de prêt ;
  • le contrat d’assurance initial ;
  • les pièces justificatives de votre situation personnelle.

L’établissement du contrat

Ensuite, le nouvel assureur sera à même d’établir le nouveau contrat. Sachez aussi qu’il peut vous accompagner voir se charger lui-même des contraintes administratives concernant la session de votre contrat précédent auprès de l’ancien assureur.

Quoi qu’il en soit, cette transition doit être tout à fait transparente pour vous. Veillez aussi à ce qu’aucune interruption de couverture n’ait lieu au moment de la transition entre les deux assureurs. Par ailleurs, cette dernière ne doit pas non plus impacter le remboursement de votre emprunt immobilier.

L’assurance emprunteur et le chômage

La vie nous réserve parfois certaines mauvaises surprises. Cela peut être notamment le cas en ce qui concerne votre activité professionnelle. Si, malheureusement pour vous, vous vous trouvez au chômage et qu’il vous reste encore beaucoup d’années à rembourser votre emprunt immobilier, vous pourriez aller au-devant de gros problèmes.

C’est pourquoi certains aspects sont à considérer lorsque vous choisissez votre assurance emprunteur.

En effet, au moment de faire votre choix, il est impératif de considérer les aspects suivants:

  • le niveau de prise en charge des mensualités ;
  • les délais de carence ;
  • la durée maximale de couverture ;
  • les conditions d’éligibilité ;
  • les franchises.

Lorsqu’on se trouve au chômage, la situation est déjà très difficile à vivre. C’est pourquoi il convient d’opter pour une assurance emprunteur solide afin d’avoir l’esprit tranquille en étant sûr qu’elle se chargera de rembourser vos mensualités durant la période déterminée par votre contrat. Veillez tout de même à bien vérifier la durée maximale de couverture au moment de vous engager avec quelles compagnies que ce soit.

Que faire si vous n’avez plus les moyens financiers de payer vos cotisations ?

Si vous rencontrez des difficultés financières et que vous n’êtes plus à même de rembourser les traites de votre assurance emprunteur, vous devez agir rapidement. Tout d’abord, nous vous conseillons de joindre aussitôt que possible votre assureur et de lui faire part de vos difficultés. La plupart du temps, ce dernier sera à l’écoute et à même de trouver une solution qui permettra de satisfaire les deux parties.

Par ailleurs, en fonction de la nature de vos difficultés et de la flexibilité de votre contrat, il est possible de trouver un terrain d’accord et même un accompagnement personnalisé. Par exemple, il est probable que l’assureur vous propose d’étaler vos paiements et vos cotisations sur une période définie.

Sachez enfin que les assureurs sont comme vous : ils sont humains et capables de faire preuve de bienveillance. Ne pensez surtout pas que ces organismes sont là pour vous soutirer votre argent. Au contraire, ils œuvrent au quotidien afin de vous accompagner et pour que vous soyez à même de vous prémunir contre tout ce que la vie peut vous réserver.

Afficher Masquer le sommaire